Un maire qui nous fait honte !

refugiesTribune à paraître dans Le Journal des Yerrois de novembre 2016

Laissons de côté la vie municipale le temps d’une tribune pour nous intéresser aux propos tenus par notre maire sur le terrorisme, le drame syrien et les millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui fuient leur pays ravagé par les bombes.

Tout d’abord, M. Dupont-Aignan se trompe sur les chiffres. Il affirme que seulement 300 personnes sur 900 mises en examen ont été incarcérées. Faux ! Le procureur de la République de Paris a indiqué que 280 individus avaient été mis en examen, 167 en détention et que 577, pas encore revenus en France, font l’objet d’un mandat d’arrêt ou de recherche.

Il s’indigne que l’Europe ne parvienne pas à arrêter la « centaine de barques de passeurs sur les rivages de Libye ». Faux ! Début septembre, l’opération dirigée par l’UE au large de la Libye, a permis la « neutralisation » de près de 300 bateaux transportant des migrants.

Il demande à ce qu’on lui explique « pourquoi les pays voisins de la Syrie n’accueillent aucun migrant ». Encore faux ! C’est même l’inverse puisque les pays qui accueillent le plus de réfugiés syriens sont la Turquie, le Liban, la Jordanie et l’Irak, tous frontaliers de la Syrie.

Enfin, tout en félicitant le très droitier président de la Hongrie d’avoir organisé un référendum sur l’accueil des migrants, il soutient les opposants français à la mise en place de centres d’accueil et d’orientation.

En fait, sur la question des migrants, il n’y a que 2 positions possibles :

  • celle du gouvernement : « Notre pays, qui a une longue tradition d’asile, doit s’honorer d’accueillir les Syriens et les Irakiens qui fuient l’intolérance, la torture, la violence »,
  • celle de M. Dupont-Aignan et ses amis, à l’opposé des valeurs chrétiennes qu’ils revendiquent pour la plupart : fermer les frontières aux migrants.

M. Dupont-Aignan a définitivement rejoint la droite dure décomplexée, dernière étape avant l’extrême droite de Mme Le Pen et ses valeurs d’égoïsme, d’exclusion et de repli sur soi.

Elodie JAUNEAU

2 réponses à Un maire qui nous fait honte !

  • Age dit :

    Parlons de honte : outre le fait que cette « tribune » soit en grande partie un plagiat éhonté d’un article malhonnête du journal Le Monde ( http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/10/03/migrants-terrorisme-nicolas-dupont-aignan-se-noie-dans-les-approximations_5007116_4355770.html ), cela est fait avec à peine… 1 mois de retard…

    On notera que l’auteur ne prend même pas la peine de se renseigner sur la vérité des choses, et que ses critiques tombent donc mécaniquement et lamentablement à côté de la plaque.

    Tout d’abord Dupont-Aignan a répondu à ces formules dans un communiqué de son parti : http://www.debout-la-france.fr/actualite/voila-pourquoi-nicolas-dupont-aignan-emmerde-le-monde

    Ensuite, sur les « pays voisins » il s’agit d’un tweet résumant l’intervention de Dupont-Aignan sur Sud Radio où il parle PRECISEMENT et NOMMEMENT des pays riches de la région : le Qatar et l’Arabie Saoudite.
    A aucun moment il n’a parlé ni évoqué la Jordanie, ni la Turquie, ni l’Irak, ni l’Egypte, ni le Liban, etc…
    Bref, critique sans objet …

    Mais la mauvaise foi de l’auteur (ou plutôt DES auteurs) ne s’arrête pas là (d’ailleurs : a-t-elle une limite…?) puisqu’elle parle de l’accueil des « migrants » comme de celui de personnes venant de pays « intolérants, violents, où se pratiquent la torture »… novlangue permettant d’éviter de mentionner le terme de « guerre », donc, vilain mot s’il en est. Mieux, ça permet de ne rien dire et donc ne rien faire contre « l’intolérence, la violence et la torture » (la guerre donc, mais chut !) se déroulant à l’étranger, même si l’on pourrait parfaitement s’engager à éviter que les gens ne soient déracinés par un conflit qui, par la masse de migrations qu’elle provoque, devient ipso-facto NOTRE problème.
    Et donc d’éviter de dire que Dupont-Aignan a été et est encore le SEUL candidat à parler d’un partenariat de co-développement avec l’Afrique … est-ce que cette partie du programme de Dupont-Aignan serait compatible avec votre définition de l’égoïsme, de l’exclusion et du repli sur soi, Mme JUNEAU ? ou l’avez vous encore occulté dans une autre crise de mauvaise foi ?

    Mais non, la position « tolérante » du gouvernement se fout complètement de ces fachos réacs « de droite dure décomplexée dernière étape avant l’extrême-droite et ses valeurs d’égoïsme et de repli sur soi » qui préfèrent rester là bas dans le pays où est leur coeur : un bon Syrien ou Irakien est un migrant ! Les autres n’ont qu’à crever, on s’en branle de ces fachos ! ça, c’est « humaniste » !

    Ainsi, de cette façon ignoble, l’immigration devient « une chance » : non seulement il n’y a plus a faire le tri entre réfugiés et migrants, mais en plus on peut faire venir des gens paupérisés par ces « migration » pour s’en occuper et ainsi prouver au monde entier qu’on a un coeur, qu’il est énorme, et que c’est même une « longue tradition » !
    Nos pauvres a nous, on s’en fout : on les a déjà confié aux restos du même nom. Vous savez, ces restos fondés par un comique, qui devaient ne durer que 2 ans … il y a 30 ans de ça. C’était sous un gouvernement « de gauche » d’ailleurs, qui, toute honte bue, en a profité pour laisser le soin de la pauvreté à la bienveillance populiste pour des raisons bassement financières…

    Parlons de honte !

    Age

    • Elodie Jauneau dit :

      Bonjour,
      Je vous confirme que je me suis inspirée d’un article du Monde qui venait corroborer, en les précisant, d’autres informations émanant d’autres médias comme LCI, RTL ou Libération. Je ne me suis donc pas contentée du Monde et le fait que le Journal des Yerrois ait une parution mensuelle et non hebdomadaire n’est pas de mon fait. Par ailleurs, nous sommes tenus de rendre notre tribune avant le 14 de chaque mois pour une diffusion auprès des Yerrois-es au début du mois suivant.

      Vous m’invitez, comme Monsieur le Maire, à consulter ses réponses sur le site de Debout la France. Ce que j’ai fait. Permettez-moi cependant de doutez – comme vous le faites à mon égard – que vous ayez vérifié la véracité du communiqué de M. Dupont-AIgnan de la même façon que vous insinuez que que je n’ai pas vérifié les informations que je reprends et qui émanent toutes de plusieurs médias. Nous sommes donc « coupables » tous les 2 de croire qui nous voulons croire.

      Sur Sud Radio, M. Dupont-Aignan a dit : « … leur vie (en parlant des réfugiés), elle est sur place, elle est dans les pays limitrophes. Personne ne constate que l’Arabie Saoudite, le Quatar, les pays du Moyen-Orient, n’accueillent pas ces pauvres malheureux « .
      Et qu’ai-je écrit dans ma tribune ? Que contrairement à ces propos, les 5 pays limitrophes de la Syrie accueillent des Syriens. En fait M. Dupont-Aignan résume l’attitude de la majorité des pays du Proche et Moyen Orient à celle d’une minorité de pays dont l’Arabie Saoudite et le Quatar. Il a d’ailleurs réitéré en tweetant : « Je voudrais qu’on m’explique pourquoi les pays voisins de la Syrie n’accueillent aucun migrant » Alors que la vérité aurait commandé à dire qu’il s’agit en fait de 2 ou 3 pays sur une dizaine. Mais voilà… la vérité ne servait pas l’argumentaire de M. Dupont-Aignan. Et c’est moi qui serait intellectuellement malhonnête ?

      Mais bon, continuons…

      Il est évident que même si je n’ai pas utilisé le mot guerre, je parlais de pays en guerre (Syrie et Irak). Je ne comprends pas très bien votre remarque. En quoi cela me gênerait-il de parler de guerre ? C’est comme si je vous reprochais de ne pas parler de vérité au prétexte que la vérité vous dérange. Absurde !

      Ensuite, vous mettez le doigt sur le principal reproche que je fais à M. Dupont-Aignan et autres Ménard, Estrosi, Le Pen, Waucquiez… dont certains d’ailleurs ne sont français que parce que leurs parents, fuyant la guerre dans leurs pays, ont été accueillis par la France.

      Ces migrations ont – malheureusement – eu lieu de tous temps et la France s’est toujours enorgueillie d’être un pays d’accueil. Bien sûr, je suis d’accord avec vous pour penser qu’il serait sans doute préférable que ces réfugiés soient accueillis dans des pays voisins aux leurs. Mais devons-nous les refouler et les renvoyer dans leurs pays en guerre au prétexte que certains de ces pays voisins ne les accueillent pas ? Je pense que c’est principalement sur ce point que nous ne sommes pas d’accord.

      Enfin, comment pouvez-vous dire que M. Dupont-Aignan est le seul candidat à parler de partenariat avec l’Afrique alors que je crois savoir qu’il n’y a à ce jour que 4 candidats déclarés (Mme Le Pen, Messieurs Mélenchon, Dupont-Aignan, Jadot et Poutou) et qu’aucun programme de celles et ceux qui seront candidats n’est à ce jour connu. Un peu de patience… il est vraisemblable que tous les candidats qui seront en lice pour la Présidentielle feront connaître leurs idées et leurs propositions dans ce domaine durant la campagne officielle. Ceci dit, les partis les plus important dont le FN, LR, EELV et le PS ont réfléchi à ce sujet et il suffit d’aller sur leurs sites pour savoir ce qu’ils pensent et proposent.

      De plus, où ai-je dit que les réacs dont vous parlez sont les Syriens et les Irakiens qui restent chez eux ? J’ai beau relire votre phrase, je ne la comprends pas. Ceci étant dit, il faut naturellement aider tous ceux qui ont à souffrir de la guerre, qu’ils soient ou non obligés de rester ou de fuir leurs pays. Là non plus je ne comprends pas votre remarque car il me semble que la France est l’un des rares pays à s’être engagé militairement sur place pour aider ceux dont on « s’en branle » comme vous dites.

      Vous dites: « Ainsi, de cette façon ignoble, l’immigration devient « une chance » : non seulement il n’y a plus a faire le tri entre réfugiés et migrants, » (je ne comprends pas), et vous ajoutez « mais en plus on peut faire venir des gens paupérisés par ces « migration » pour s’en occuper et ainsi prouver au monde entier qu’on a un coeur, qu’il est énorme, et que c’est même une « longue tradition » !
      Nos pauvres a nous, on s’en fout »

      Venant d’une personne qui visiblement se positionne aux côtés de M. Dupont-Aignan, donc plutôt à droite, je trouve cette remarque pour le moins ahurissante. Je peux vous faire la démonstration quand vous voulez que le gouvernement actuel, comme tous les gouvernements de gauche qui l’ont précédé, ont fait beaucoup plus pour « nos pauvres à nous » comme vous dites que tous les gouvernements de droite que nous avons connus. Cette critique tombe complètement à plat.

      Vous évoquez ensuite les Restos du Coeur.

      Une fois de plus, ce que vous dites est empreint d’une certaine mauvaise foi puisque depuis Coluche (son nom vous indispose que vous ne le citez pas ?), la droite et la gauche ont gouverné quasiment la même durée chacune. En ce domaine, reconnaissez au minimum que la gauche et la droite peuvent être renvoyées dos-à-dos, même si, je le redis, la gauche a beaucoup plus fait pour « nos pauvres à nous » que la droite.

      « Parlons de honte ! » => Oui, parlons-en. De ça et d’autres choses. Quand vous voulez ! Je suis à votre disposition.

      Vous signez « Age », pourquoi cet anonymat ? Vous avez honte ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *