SUIVEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX!

https://www.facebook.com/psyerres/
https://twitter.com/PSYerres
https://www.instagram.com/psyerres/

CONTACTEZ VOS ÉLUS

COMMISSIONS & CONSEILS

http://voxdegauche.fr/commissions-conseils-municipaux-et-communautaires-ordres-du-jour-et-comptes-rendus/

LE CANARD’YERRES

http://canardyerres.blogspot.fr/

BLOGROLL

liberté

Communiqué de presse – Expulsion de journalistes par la police municipale lors du Forum des Associations à Yerres: Nicolas Dupont-Aignan fait à nouveau honte à notre ville

Communiqué de presse des socialistes et écologistes yerrois-es.

Télécharger le communiqué de presse (PDF)

C’est encore un bien triste spectacle que Nicolas Dupont-Aignan, Député de la 8ème circonscription de l’Essonne, ancien Maire de Yerres, censé n’être plus que Conseiller municipal, nous a offert ce matin à l’occasion du Forum des Associations de notre ville.

Alors que des journalistes étaient présents pour un reportage de terrain, c’est par la force que Nicolas Dupont-Aignan a exigé leur expulsion de l’Île Panchout.

Arguant qu’il s’agissait d’une « fête familiale pendant laquelle on ne fait pas de politique », Nicolas Dupont-Aignan a sommé son ancien Directeur de Cabinet de faire appel à la police municipale pour escorter les journalistes hors des lieux.

Pour autant, le Forum des Associations de Yerres à une particularité: il accueille tous les partis politiques présents dans notre commune. Et Nicolas Dupont-Aignan n’est pas en reste puisque Debout la France a son propre stand, de même que son association politique « Agir au Quotidien »!

Qu’importe l’absurdité de l’argument, c’est donc contraints et forcés qu’un journaliste, une camerawomen et un perchiste ont quitté les lieux sous la stupéfaction générale des bénévoles associatifs.

Ces méthodes ne sont pas sans rappeler celles, quasi systématiques du Front National, nouvel allié de Nicolas Dupont-Aignan depuis l’élection présidentielle de mai dernier.

Elles ne sont ni plus ni moins que des méthodes parfaitement autoritaires aux dérives fascisantes.

C’est pourquoi, nous interpellerons notre nouveau Maire, Olivier Clodong, afin de comprendre les raisons pour lesquelles la presse ne semble plus avoir droit de cité à Yerres et nous exigerons également des explications sur l’utilisation de la Police municipale comme d’une milice qui, pourtant, ne doit recevoir ses consignes que du Maire et non pas d’un Député-Conseiller municipal, aussi omnipotent et omniprésent soit-il.

Elodie Jauneau et Jérôme Rittling, Conseillers municipaux

Fabienne Gabbanelli, Responsable locale pour EELV

Que l’année 2015 soit celle de la fraternité retrouvée

2015Quand la date de notre cérémonie de vœux a été fixée avec nos camarades de Brunoy, j’avais prévu un discours.
Et puis, les terribles attentats du début du mois de janvier nous ont tellement bouleversés que l’heure n’était plus au long discours.
Mais j’ai réalisé qu’il m’était impossible de vous recevoir ici à Yerres sans prendre la parole et sans vous présenter officiellement mes vœux pour 2015.
Ces vœux qui, au détour d’un chemin, au détour d’un meeting ou d’une réunion, au détour d’une journée de travail peuvent passer pour une formalité ou une marque de politesse, sont, cette année, si importants, tant le traumatisme dans lequel nous avons été plongés au moment même de se souhaiter « la bonne année » a été violent.
Malgré ces terribles attentats, la République est restée debout.
La démocratie a repris ses droits, portée par l’élan et la solidarité populaire, par cette soif de liberté, par cet esprit du 11 janvier.

Quelle autre preuve de démocratie et de liberté que celle de nous retrouver ici entre élus, militants, amis, camarades qui partageons des valeurs communes ?

2015 a débuté dans le sang, dans l’effroi et la douleur mais elle doit se poursuivre, plus que jamais, plus que les autres années dans la solidarité, la cohésion et la fraternité.
Nous ne devons pas laisser le champ libre aux extrémismes – quels qu’ils soient – faire feu de tout bois et tirer un sordide profit des évènements passés pour nous monter les uns contre les autres et pour nous diviser.
Nous devons porter haut nos valeurs, celles du vivre ensemble, tous ensemble, quelles que soient nos origines, notre religion, notre milieu social, nos croyances ou notre couleur de peau.

Ne pas vivre les uns à côtés des autres, mais tous ensemble.

Tel est mon souhait pour cette année.
Et telles sont les valeurs que je défends et que je vous présente comme des vœux pour 2015:
Que cette année soit pour vous et vos proches, celle de la solidarité et du partage et que ce moment de convivialité en soit la démonstration.

A toutes et à tous, je vous souhaite le meilleur pour 2015.
Que cette année soit celle de la fraternité retrouvée.

Elodie Jauneau

Les Yerrois nombreux au rassemblement en hommage aux victimes des attentats

Lorsque nous avons lancé cet appel au rassemblement mercredi soir, nous étions loin d’imaginer la tournure, encore tragique, que prendraient les journées du jeudi 9 et du vendredi 10 janvier. Cet appel initialement lancé en hommage aux victimes de Charlie Hebdo a pris une autre tournure: celle de l’hommage à toutes les victimes de ces 72 dernières heures:

  • Charb : directeur de la rédaction et dessinateur
  • Cabu : dessinateur
  • Tignous : dessinateur
  • Wolinski : dessinateur
  • Honoré: dessinateur
  • Bernard Maris : économiste et chroniqueur
  • Michel Renaud : fondateur du festival « Rendez-vous du carnet de voyage »
  • Frédéric Boisseau : agent d’entretien
  • Franck Brinsolaro : brigadier au service de la protection
  • Ahmed Merabet : policier du 11e arrondissement
  • Elsa Cayat : psychanalyste et chroniqueuse
  • Mustapha Ourrad : correcteur
  • Clarissa Jean-Philippe: policière municipale à Montrouge
  • Les otages à Vincennes
  • Les blessés et les survivants

A midi aujourd’hui, la Place Piétonne du Centre-ville s’est doucement remplie dans l’émotion, la solidarité et le recueillement. Les Yerrois-es étaient nombreux-ses, de tous les âges, de toutes les confessions, de toutes les origines. Des Yerrois, mais pas seulement: des Quincéens, des Brunoyens, des Crosnois…etc.

Spontanément, une grande chaîne humaine s’est formée, et un par un, les participants ont déposé au centre de la place des affiches, des bougies, des crayons, des stylos, des dessins. D’autres encore sortaient de la chaîne pour exhorter la foule à applaudir malgré la lourdeur de l’émotion, à crier

« Plus jamais ça! »

ou

« Je suis Charlie! »

Des larmes ont coulé, des sourires contrits ont été échangés.

Loin de tout clivage politique, les Yerrois et leurs proches étaient unis pour la liberté, l’égalité, la fraternité et la solidarité dans ce moment tragique que traverse notre pays.

Elodie Jauneau

Rassemblement citoyen à Yerres

Rassemblement en hommage aux victimes de Charlie Hebdo à Yerres

Nous vous donnons RDV samedi 10 janvier à 12h sur la Place piétonne de Yerres pour un moment de recueillement citoyen en hommage aux victimes de Charlie Hebdo:
  • Charb : directeur de la rédaction et dessinateur
  • Cabu : dessinateur
  • Tignous : dessinateur
  • Wolinski : dessinateur
  • Honoré: dessinateur
  • Bernard Maris : économiste et chroniqueur
  • Michel Renaud : fondateur du festival « Rendez-vous du carnet de voyage »
  • Frédéric Boisseau : agent d’entretien
  • Franck Brinsolaro : brigadier au service de la protection
  • Ahmed Merabet : policier du 11e arrondissement
  • Elsa Cayat : psychanalyste et chroniqueuse
  • Mustapha Ourrad : correcteur

Vous pouvez, si vous le souhaitez, partager cet évènement en vous rendant sur la page Facebook dédiée et inviter tous-tes celles et ceux qui souhaitent se joindre à vous, à nous, à eux.

10 janvier 2015 Yerres

Elodie Jauneau et Michel Perrouas

Tristesse et effroi après la tragédie qui s’est abattue sur Charlie Hebdo

je suis charlieNous avons été terrassés par la tragédie qui vient de s’abattre sur Charlie Hebdo. 12 morts dont 4 dessinateurs emblématiques de la liberté d’expression en France : Cabu, Wolinski, Tignous et Charb. Et puis Bernard Maris, chroniqueur et économiste. Tous victimes d’un odieux attentat.

12 victimes.

12 victimes dont le seul tort a été de parler, de dessiner, de faire vivre la liberté de la presse, pilier de notre République aujourd’hui endeuillée.

Nous nous associons à la douleur des proches, des familles, des confrères et consœurs de ces 12 victimes.

Et nous dénonçons l’ignominie des propos tenus par Nicolas Dupont-Aignan qui exige des explications du Gouvernement, tandis que d’autres comme François Hollande, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon ont su rester dignes et dans l’union nationale, seule attitude à adopter dans ce moment tragique.

Elodie Jauneau

Pour l’ensemble de la section yerroise du Parti Socialiste