SUIVEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX!

https://www.facebook.com/psyerres/
https://twitter.com/PSYerres
https://www.instagram.com/psyerres/

CONTACTEZ VOS ÉLUS

COMMISSIONS & CONSEILS

http://voxdegauche.fr/commissions-conseils-municipaux-et-communautaires-ordres-du-jour-et-comptes-rendus/

LE CANARD’YERRES

http://canardyerres.blogspot.fr/

BLOGROLL

Informations

Tribunes

Ces articles proviennent des tribunes de l’opposition publiées chaque mois dans le Journal des Yerrois.

Avril 2017Inquiétudes autour de la restauration scolaire et du respect de la planète

Mars 2017 – 2017, grande année électorale

Janvier 2017 – Rendez-vous les 22 et 29 janvier 2017 pour les Primaires citoyennes

Novembre 2016 – Un maire qui nous fait honte

Octobre 2016 – Une rentrée au goût bien amer

Juin 2016 – A quand une politique culturelle accessible à tous-tes ?

Mai 2016 – La municipalité doit baisser les impôts et revoir les quotients familiaux !

Avril 2016 – Budget 2016 : aucune surprise, aucun souffle nouveau

Mars 2016 – Elections départementales : des lendemains qui déchantent

Février 2016 – Yerres, une ville devenue belle mais triste

Janvier 2016 – Logements ou espaces verts ?

Tribunes 2013-2015

 

« Il ne faut pas dire toute la vérité, mais il ne faut dire que la vérité » (Jules Renard)

Voici quelques exemples d’informations relevées dans le Journal des Yerrois de Février qui nécessitent quelques précisions, voire quelques rectifications :

Page 3.

Le maire indique avoir pris l’initiative de suspendre son éditorial afin de « respecter scrupuleusement l’esprit de la règlementation en période électorale ». En réalité, rien ne l’y oblige à partir du moment où il demeure neutre et hors de toute polémique électorale. Mais sans doute a t il craint de ne pas savoir comment faire pour rester neutre ? Ou bien a t-il pensé en écrivant cela, passer pour un parangon de vertu en matière démocratique ?

Page 6.

Dans la présentation du budget 2017, la comparaison entre les budgets 2017 et 2016 est utilisée pour justifier une « maîtrise rigoureuse » du budget. En réalité, seule la comparaison entre le bilan de fonctionnement 2016 (quand nous le connaitrons) et le budget 2017 permettra de savoir si le budget 2017 est réellement rigoureux. De leur côté, les élus socialistes Elodie Jauneau et Jérôme Rittling ont déjà eu l’occasion de dire en quoi le budget 2017 ne correspondait pas à celui dont les yerrois-e-s ont besoin.

Page 18.

L’accord financier signé fin 2016 pour la gestion de notre Communauté d’Agglomération n’a pas été proposé par M. Dupont-Aignan, comme l’indique M. Clodong (1er adjoint) dans la tribune Libre mais par M. Gallier (maire de Brunoy) et M. Colas (maire de Boussy-st-Antoine). Mais bon… nous pouvons comprendre que M. Clodong cherche à flatter le maire à quelques mois du départ de celui-ci de la mairie. Il est en effet plus que probable que pour se mettre en conformité avec la loi du 14 février 2014 visant à interdire à un parlementaire d’exercer simultanément une fonction de chef ou d’adjoint d’un exécutif local, M. Dupont-Aignan soit contraint de laisser son fauteuil de maire à son 1er adjoint. Rappelons que cette loi, prise suite aux travaux de « la commission de rénovation et de déontologie de la vie publique » présidée par Lionel Jospin, entrera en vigueur à partir de juillet de cette année.

Page 19.

Deux familles yerroises sont mises à l’honneur pour avoir accueilli des enfants nés avec de graves malformations cardiaques. C’est naturellement une excellente nouvelle et on ne peut que mettre à l’honneur ces familles et les féliciter pour leur générosité. Mais quand on sait que dans le même temps M. Dupont-Aignan se répand dans tous les médias pour dire qu’il ne veut accepter à Yerres aucun des réfugiés qui fuient actuellement leurs pays en guerre, on s’interroge sur la compassion à plusieurs vitesses dont il fait preuve.

Ce ne sont que quelques exemples relevés dans le dernier Journal des Yerrois qui illustrent nos différences d’appréciation avec le maire. Il y en a naturellement bien d’autres…!

Alain Bétant

Rassemblement en hommage aux victimes de Charlie Hebdo à Yerres

Nous vous donnons RDV samedi 10 janvier à 12h sur la Place piétonne de Yerres pour un moment de recueillement citoyen en hommage aux victimes de Charlie Hebdo:
  • Charb : directeur de la rédaction et dessinateur
  • Cabu : dessinateur
  • Tignous : dessinateur
  • Wolinski : dessinateur
  • Honoré: dessinateur
  • Bernard Maris : économiste et chroniqueur
  • Michel Renaud : fondateur du festival « Rendez-vous du carnet de voyage »
  • Frédéric Boisseau : agent d’entretien
  • Franck Brinsolaro : brigadier au service de la protection
  • Ahmed Merabet : policier du 11e arrondissement
  • Elsa Cayat : psychanalyste et chroniqueuse
  • Mustapha Ourrad : correcteur

Vous pouvez, si vous le souhaitez, partager cet évènement en vous rendant sur la page Facebook dédiée et inviter tous-tes celles et ceux qui souhaitent se joindre à vous, à nous, à eux.

10 janvier 2015 Yerres

Elodie Jauneau et Michel Perrouas

Le Canard’Yerres n°2 bientôt dans toutes les boîtes aux lettres yerroises

Bannière n°2

Actuellement en cours de distribution, il sera dans toutes les boîtes aux lettres yerroises d’ici la fin de l’année.

Au sommaire de ce numéro:

  • Réforme des rythmes scolaires: comment la municipalité a pourri la rentrée des enfants, de leurs parents et des équipes pédagogiques
  • Ce que nous aurions fait pour la mise en place des nouveaux rythmes scolaires
  • Tarification du centre de loisirs le mercredi: la municipalité avait tout prémédité
  • Jouons ensemble à « Question pour un quotient »
  • A droite toute!
  • Petit rappel à la loi à l’attention de Nicolas Dupont-Aignan

Cliquez ici pour accéder au numéro 2 du Canard’Yerres.

Vox de Gauche

 

Le monde avance, Nicolas Dupont-Aignan recule

bagne Cayenne Nicolas Dupont-Aignan

Hier je tombe sur cet article du Point:

« Nicolas Dupont-Aignan veut faire de Cayenne un centre de détention pour djihadistes »

Même si le djihadisme est un sujet extrêmement sérieux, la solution préconisée par Nicolas Dupont-Aignan est inappropriée et antirépublicaine : la réouverture du bagne de Cayenne ? Soyons sérieux cinq minutes !

Se souvient-t-il des conditions de détention à Cayenne et du personnel chargé de surveiller les détenus ? S’est-il penché deux secondes sur la logistique liée à l’implantation géographique ?

Je l’ai déjà dit dans un précédent article : je suis un fier descendant de paysan gascon.  Je suis aussi, comme mes aïeux l’étaient avant moi, un fier patriote : ce n’est pas un gros mot, et cela ne veut pas dire non plus que je suis nostalgique de la France d’hier.

Ancien marin moi même, mon grand père faisait partie des 50 000 Français libres entre 1939 et 1945, son  père était combattant en 1914-1918 et le père de son père : gardien à Cayenne !

A l’époque, mon arrière-arrière-grand-père n’avait pas choisi d’aller là-bas, c’était pour y faire son service militaire de six ans… après avoir été tiré au sort.

Voici ce que répondait mon aïeul à une sœur lui demandant pourquoi il ne priait pas pour sa famille, lors de la prière collective sur le bateau qui conduisait les conscrits au bagne :

« C’est plutôt à elle de prier pour moi ! »

Alors Monsieur Dupont-Aignan, avant de piocher dans le passé, sans doute par manque d’idées neuves, prenez donc dans son entier les éléments contextuels des idées que vous pillez.

Donner une deuxième vie aux objets, ça peut être sympa, le recyclage, c’est nécessaire, mais aller chercher des idées pour la France d’aujourd’hui dans les recoins poussiéreux de ce que la République a fait de pire, c’est assez affligeant. Et c’est un euphémisme.

Avant de nous proposer le rétablissement de la peine de mort, le rétablissement du service militaire, le port de la blouse à l’école, voire la suppression du droit de vote aux femmes tant qu’on y est… je propose à notre maire d’arrêter son cinéma médiatique, de visionner « Alcatraz » avec Clint Eastwood ou « Papillon » avec Steeve McQueen.

Voilà un vrai cinéma « d’avant » avec de vrais acteurs professionnels de talent.

Stéphane Fabe

Compte rendu des Commissions relatives au Conseil Municipal du 13 octobre 2014

compte_rendu Retrouvez ci-dessous les comptes rendus des commissions relatives au prochain Conseil Municipal.

Il aura lieu le 13 octobre 2014 à 20h15 au Foyer du CEC.

  • Commission des affaires sociales, scolaires, petite enfance,
  • Commission des sports loisirs, jeunesse, vie associative,
  • Commission des travaux, urbanisme, logement, développement économique

Télécharger les comptes rendus au format pdf.

Bienvenue dans la République Autonome de Yerres

République autonome yerroiseRetrouvez ci-dessous le courrier que je viens d’adresser à Monsieur le Maire, Monsieur le Directeur de Cabinet et Monsieur le Directeur Général des Services de la ville de Yerres.

Messieurs,

Je vous informe que si nous avons confirmation, comme nous le pensons, que la consultation que vous organisez ce jour auprès des Yerrois est illégale (absence de délibération du conseil municipal, délai de 2 mois d’une info préalable au scrutin non respecté…) l’opposition socialiste que je représente saisira la justice.

Nous sommes également surpris de voir que vous utilisez dans le cadre de cette consultation des enveloppes RF et sommes toujours en attente des réponses aux questions que je vous ai posées au sujet des actions que vous avez mises en œuvre pour protester contre la réforme des rythmes scolaires : qui a payé les bus pour aller à la Préfecture, les tracts et autres affichettes que vous avez réalisés, les chaines et les cadenas apposés sur les portes des écoles…?

Dans l’attente de votre réponse que j’espère rapide et détaillée, je vous prie de croire, Messieurs, en l’expression de ma considération sincère.

Elodie Jauneau

Cadenasser les écoles? Des méthodes scandaleuses et hors-la-loi!

Retrouvez ci-dessous le tract que nous distribuons actuellement à tous les Yerrois.

Cadenasser les écoles? Des méthodes scandaleuses et hors-la-loi!

Retour sur le beau défilé du 14 juillet

Défilé du 14 juillet 2014Le défilé de ce 14 juillet a rendu hommage aux poilus de 1914-1918, à nos alliés et aux armées françaises dans leur ensemble. Que cette cérémonie ne fasse pas l’unanimité, c’est un fait. Depuis longtemps déjà, de nombreux politiques et personnalités de la société civile s’interrogent sur sa nécessité, son coût, sa perception souvent galvaudée.

Toujours est-il qu’on ne peut que saluer celui de ce matin qui était résolument tourné vers la paix: le défilé en hommage aux poilus – contrairement à ce qu’on a pu entendre ici ou là – avait bien vocation à honorer leur mémoire tout en adoptant la posture de 1918, à savoir « plus jamais ça ».
Le lâcher de colombes en fin de cérémonie a également été critiqué parce que jugé inapproprié et hypocrite au vu de ce qui se passe en Irak, en Israël, en Syrie ou encore en Centrafrique où les troupes françaises sont toujours mobilisées.
Certes, la guerre fait rage au Moyen-Orient, c’est un fait que l’on ne peut nier.

  • Mais alors? Que proposent les détracteurs de ce défilé et de son final?
  • Qu’on supprime cette cérémonie parce qu’elle est inappropriée?
  • Qu’on ne célèbre plus le 14 juillet au seul prétexte que cela coûte trop cher?
  • Qu’aurait-on du proposer en guise de final? Une allocution du Président de la République en hommage à la guerre et à la barbarie?

Soyons réalistes. Les Français sont attachés à cette cérémonie.

Enfin, que dire des quelques manifestants qui se sont octroyé la liberté de siffler le Président de la République lorsqu’il remontait l’Avenue des Champs Elysées?
Que certains Français soient en désaccord avec la politique menée par le Gouvernement, c’est tout à fait leur droit. Mais siffler un Président élu démocratiquement pendant une cérémonie officielle est une attitude lamentable qui dessert leurs revendications.
Comme l’a souligné Christiane Taubira:

« Manifestement tout le monde n’accepte pas les valeurs de la République, manifestement tout le monde n’accepte pas la discipline d’un État de droit », mais « l’État de droit est plus fort ».

Et dans un souci de cohésion nationale, plutôt que de ne retenir que ces quelques huées isolées, mieux vaut retenir ces images-ci:


Bain et de foule et ovation pour François Hollande par Elooooody

Elodie Jauneau

10 propositions pour changer le Parti Socialiste

A l’image du Parti Socialiste, la section yerroise regroupe des militants de différents courants, de différentes sensibilités et représentants des différentes motions.

A l’approche des états généraux du Parti Socialistes et du Congrès à venir, cette nouvelle rubrique vous propose de suivre l’actualité du Parti, de ses militants et de leurs actions.

Cette semaine, une pétition en ligne à été lancée par un collectif de militants. Nous vous proposons de la découvrir en cliquant sur l’image ci-dessous.

10 propositions pour changer le parti socialiste

Elodie Jauneau