SUIVEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX!
https://www.facebook.com/psyerres/
https://twitter.com/PSYerres
https://www.instagram.com/psyerres/
CONTACTEZ VOS ÉLUS
Contactez Elodie Jauneau et Jérôme Rittling copie
COMMISSIONS & CONSEILS
http://voxdegauche.fr/commissions-conseils-municipaux-et-communautaires-ordres-du-jour-et-comptes-rendus/
LE CANARD’YERRES
http://canardyerres.blogspot.fr/
BLOGROLL

Nicolas Dupont-Aignan, Olivier Clodong et Linky

Résultat de recherche d'images pour "compteur linky"M. Clodong (maire officiel de Yerres qui est en fait n°2 de la mairie) et M. Dupont-Aignan (maire officieux de Yerres qui est en fait n°1 de la mairie) ont envoyé le 2 octobre un courrier aux Yerrois pour indiquer leur opposition au déploiement des compteurs Linky. Sans refaire le débat et entrer dans le détail des arguments favorables et défavorables à ce déploiement, les Yerrois avertis ont pu noter dans ce courrier plusieurs mensonges. Sur 17 lignes, c’est pas mal !

– Tout d’abord, la délibération du 11 avril 2016 qui interdit le déploiement de ces compteurs sur le territoire de Yerres n’a pas été votée à l’unanimité comme ils l’écrivent puisque les élus de l’opposition se sont abstenus, estimant à l’époque n’avoir pas assez d’informations pour se faire une idée précise. Par ailleurs, si M. Dupont-Aignan et Clodong (M. Clodong-Aignan ?) ont naturellement le droit d’exprimer leur opposition au déploiement de ces compteurs, ils ne peuvent l’empêcher et donc l’interdire, contrairement à ce qu’ils écrivent. Cette délibération du 11 avril 2016, telle qu’elle est formulée, n’a donc aucune valeur et leur courrier du 2 octobre est parfaitement inutile, si ce n’est coûter de l’argent aux Yerrois qui aurait été plus utile ailleurs.

– Ensuite, M. Clodong-Aignan justifie son opposition aux compteurs Linky en invoquant le principe de précaution, du fait d’effets de ces compteurs qui, dit-il, sont encore incertains. Ce n’est pas vrai ! Les mesures réalisées par des organismes indépendants donnent une émission à 20 cm du compteur de 1 Volt par mètre soit la moitié d’une box WIFI et 60 fois moins qu’une plaque à induction. Rappelons par ailleurs que M. Dupont-Aignan (l’ancien maire qui est toujours maire) a déployé des antennes WIMAX sur les toits de certains immeubles, dans les écoles et les crèches de la ville, alors que ces antennes ont besoin pour émettre de puissances supérieures, de l’ordre de 30 volts par mètre. M. Dupont-Clodong aurait dont été mieux inspiré à utiliser d’autres arguments pour convaincre les Yerrois de la non-pertinence des compteurs Linky que celui d’une éventuelle dangerosité de leurs ondes. Mais ont-ils d’autres arguments ? Nous pouvons en douter.

En fait, M. Dupont-Aignan n’avait qu’un seul objectif en faisant voter en avril une délibération et en envoyant en octobre un courrier aux yerrois, courrier rempli de mensonges. Une fois de plus, il voulait faire le buzz, faire du bruit, se faire de la pub en apparaissant dans les médias comme le chevalier blanc protecteur de ses administrés, ce qu’il n’est pas. Cette attitude déplorable se fait, une fois de plus, sur le dos de la vérité et des Yerrois.
Espérons au moins que si la ville écope d’une amende du fait du refus de M. Dupont-Clodong de généraliser le compteur Linky, celle-ci ne soit pas répercutée sur les impôts locaux des Yerrois (qui restent d’une année sur l’autre totalement extravagants malgré les argumentaires en trompe-l’oeil lus dans le dernier Journal des Yerrois).

Alain Bétant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *