Mariage pour tous

Février 2013

Nous évoquions il y a quelque temps le sujet de l’égalité dans cette même tribune, à propos du droit de vote de ceux de nos concitoyens qui n’ont pas la nationalité française. C’est encore d’égalité dont nous souhaitons aujourd’hui  vous parler, alors que le débat sur le mariage pour tous a pris place au Parlement.

Cette égalité qui figure au fronton de chacune des mairies de France, ne doit pas être une notion abstraite mais doit se vivre pour tous nos concitoyens, sans discrimination. La France est vue dans le monde comme la Nation des Droits de l’Homme. Alors, comment accepter qu’une partie des français n’aient pas les mêmes droits que les citoyens d’Afrique du Sud, du Portugal, d’Argentine ou de l’Iowa aux Etats-Unis ?

Qu’en sera-t-il de l’égalité à Yerres lorsque la loi aura été votée ? Nous pouvons légitimement nous en inquiéter en écoutant les propos que Nicolas Dupont-Aignan (présenté en tant que député de l’Essonne mais non en tant que Maire de Yerres) a tenu récemment sur la chaine KTO.  « C’est un immense gâchis… », nous dit-il à propos de cette loi, « une union civile, un super PACS, aurait été suffisant ».

Est-ce à dire que pour notre Député-Maire, il y aurait deux sortes de citoyens ? Ceux disposant d’un droit et d’une liberté fondamentale et les autres qui ne pourraient prétendre à être des citoyens à part entière ?

En écoutant ces propos, nous pouvons nous demander quelle sera la réaction de notre maire le jour où des personnes de même sexe souhaiteront se marier dans notre commune. Sachez, chers-es concitoyens-es, que vos élus socialistes qui considèrent qu’il est aussi de leur devoir de faire avancer les questions sociétales, se feront une joie de vous marier si la municipalité se montre réticente !

Isabelle Sittler, Véronique Hache-Aguilar et Baptiste Danel

Une réponse à Mariage pour tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *