A quand une politique culturelle accessible à tous-tes ?

audience-868074_1280Tribune parue dans le Journal des Yerrois de Juin 2016

Depuis des années maintenant, nous sommes toujours dans l’attente d’une politique municipale qui rendrait la culture accessible à tous-tes.

Par sa programmation et ses tarifs, Yerres est une ville qui empêche bon nombre de jeunes (enfants, adolescent-e-s, adultes) les plus modestes d’accéder à la culture.

Quant à la création artistique, elle est bien peu représentative de la richesse de nos jeunes talents, pourtant fort nombreux sur notre territoire.

Nous avons maintes fois abordé cette question en conseil municipal. En vain.

Une seule de nos propositions semble avoir retenu l’attention de la majorité (CM du 14/12/15) : celle de faire de la Fête de la Ville une véritable Fête de la Musique comme la célèbrent nombre de communes à cette date. Nous avons suggéré que des scènes ouvertes et libres soient mises à la disposition de nos jeunes talents dépourvus de lieux pour se produire.

Nous avons aussi proposé que les artistes qui se produisent à la Fête de la Ville soient différents chaque année afin de laisser la place à de nouveaux talents issus de notre territoire.

Nous nourrissions aussi l’espoir que nos artistes locaux investissent les quartiers à cette occasion, comme le veut la tradition de la Fête de la Musique. Ainsi, tous nos quartiers pourraient être en fête : le Rond-Point Pasteur, les Arcades, les Rives de l’Yerres… etc. Cela permettrait également à tous les commerçant-e-s de fêter la musique, tout en fêtant la ville… Mais pas seulement dans le centre.

Par ailleurs, Yerres fait hélas partie des villes qui ne disposent d’aucun espace culturel dédié aux jeunes et aux plus modestes. Une seule place de spectacle au CEC coûte le même prix que plusieurs au Café Cultures de Draveil, au Plan de Ris-Orangis, au Rack’am de Brétigny-sur-Orge, à l’Agora d’Evry…etc.

Hélas, à quelques jours de la Fête de la Ville, il semble que celle-ci ne sera pas placée sous le signe de la nouveauté et de la jeunesse.

Elodie Jauneau

Une réponse à A quand une politique culturelle accessible à tous-tes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *